Bienetrestudio

L’impact de la cure thermale sur la santé

Les cures thermales commencent à prendre énormément d’ampleur sur le marché ces derniers temps. En raison des différents atouts qu’ils apportent à chacun d’entre nous, notamment en termes de santé. Des atouts qui font que ceux qui souffrent de maladie particulière comme l’arthrose ne veulent plus s’en passer.

Un bref rappel sur ce qu’est l’arthrose

Vous êtes encore nombreux à vous poser cette question aujourd’hui, ce qui est tout à fait normal, sachant que c’est une pathologie des plus fréquentes. L’arthrose se manifeste au niveau des articulations. Que ce soit celles des poignets, chevilles, genoux, doigts, hanches, orteils et colonnes vertébrales. Ou encore celles des lombaires, ainsi que les cervicales.

Présentant un risque accru pour les personnes âgées de plus de 80 ans. Cette dernière est responsable des gènes esthétiques handicapants. Mais elle provoque aussi d’énormes souffrances liées à des poussées inflammatoires. Toutefois, cette maladie est tout de même soignable, telle que la cure thermal arthrose ou des traitements quotidiens qui facilitent nos gestes habituels.

Que peut-on attendre d’une cure thermale ?

Comme le précise son nom, la cure thermale est un traitement résultant de l’action de l’eau chaude sur l’organisme. Ce traitement palliatif est très efficace en matière de soulagement et de ralentissement de l’évolution de la douleur. Mais ce qui le place parmi les meilleurs remèdes à l’arthrose n’est autre que le fait qu’il favorise la mobilité des articulations.

De cette manière, vous pouvez alors vous abstenir de prendre les différents antidouleurs prescrits par votre médecin traitant. Sachant que ces derniers sont généralement des placébos, qui présentent souvent des effets secondaires considérables et parfois irréversibles. Mais il vous épargne aussi de la chirurgie et des séances de rééducation qui s’en suivent.

Grâce au thermalisme, les oligo-éléments se retrouvent poussés vers le cartilage, favorisant la fluidité de ses mouvements. En raison de l’effet sédatif et décontractant de la chaleur, et de l’effet biologique de l’eau.